VIDEO. Loi santé : le bras de fer continue

Certains médecins généralistes vont boycotter la carte vitale pour protester contre la généralisation du tiers payant.

FRANCE 3

Après sept jours de grève, les médecins généralistes ne comptent pas s'arrêter là. Ils entendent prolonger leur mouvement de contestation, contre la loi de santé de Marisol Touraine.

Pour cela, ils pourraient désormais boycotter l'usage de la carte vitale. À la place de la télétransmission, cette action marquera le retour à la feuille de soin. Le but : submerger la Sécurité sociale sous la paperasse et protester ainsi contre la généralisation du tiers payant.

"Il faut qu'ils se fassent entendre"

Selon un nouveau sondage, 58% des Français seraient solidaires avec les médecins. "On avait un système de santé qui était le meilleur au monde. Je ne sais pas ce que ça va devenir, mais c'est inquiétant", souligne un passant. "Il faut qu'ils se fassent entendre, après il ne faut pas pénaliser tout un système qui a déjà certaines lacunes en terme de fonctionnement, de rapidité d'exécution des tâches", estime une jeune femme.

En cas de boycott de la carte vitale par les médecins, le délai de remboursement des patients pourrait être de deux mois et demi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013.
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)