Grève des médecins : la Sécu craint jusqu'à deux mois de retard dans les remboursements

Pour protester contre le projet de loi santé, des syndicats de médecins ont appelé à remplacer une partie des transmissions électroniques faites via la carte Vitale par l'envoi de feuilles papier pour engorger l'Assurance maladie.

Un médecin pratique la télétransmission avec la carte vitale de son patient en Dordogne, le 7 juin 2012. 
Un médecin pratique la télétransmission avec la carte vitale de son patient en Dordogne, le 7 juin 2012.  (BURGER / PHANIE / AFP)

En grève depuis plus d'une semaine afin de protester contre le projet de loi santé, et notamment la généralisation du tiers payant, les médecins généralistes envisagent de nouveaux modes d'action. Dont la grève des télétransmissions de feuilles de soins. Cette dernière allongerait "de plusieurs semaines" les délais de remboursement, a prévenu samedi 3 janvier l'Assurance maladie.

Alors que des syndicats de médecins ont appelé à une nouvelle fermeture des cabinets lundi et mardi et invitent les praticiens à remplacer une partie des transmissions électroniques faites via la carte Vitale par l'envoi de feuilles papier pour engorger l'Assurance maladie, celle-ci estime qu'une "telle initiative aurait pour seul effet de pénaliser directement les assurés".

"Une action visant à revenir, même ponctuellement, à des transmissions papier se traduirait, poursuit-elle, par un allongement de plusieurs semaines - potentiellement plus de deux mois - des délais de remboursement", détaille la Sécu dans un communiqué. Et d'ajouter que, depuis 1998 et la création de la carte Vitale, le nombre d'agents chargés de traiter les feuilles de soins papier "a été divisé par 10".