VIDEO. Les médecins continuent leur mouvement de contestation

Les médecins généralistes tapent du poing sur la table. Pour protester contre la généralisation du tiers payant, certains veulent boycotter la carte vitale.

Les médecins généralistes ne désarment pas. Ils entendent prolonger leur mouvement de contestation contre la loi de santé de Marisol Touraine.

Pour cela, ils pourraient boycotter la carte vitale, dès lundi 5 janvier. À la place de la télétransmission, cette action marquera le retour à la feuille de soin.

Deux mois de retard dans les remboursements

L'objectif est simple : submerger la Sécurité sociale sous la paperasse et protester ainsi contre la généralisation du tiers payant. Si ce système est généralisé, le médecin devra se faire rembourser les consultations par la Sécurité sociale.

En cas de boycott des cartes vitales, la Sécurité sociale craint jusqu'à deux mois de retard dans les remboursements. En colère, les médecins ne lâchent pas. "On est obligés de taper fort. C'est pour réveiller les consciences. Le tiers payant, pour se le faire rembourser, c'est une catastrophe", poursuit le Dr Palombo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013.
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)