Urgences : en immersion dans un service au bord de la crise

Après huit mois de conflits et de grèves, France 2 a passé 24 heures avec le patron du service des urgences du centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

FRANCE 2

Mathias Wargon est le patron du service des urgences au centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). France 2 a passé 24 heures aux côtés de ce praticien. Cette nuit-là, il consulte une femme qui dit souffrir de dépression, arrêtée depuis le mois de juillet. Elle pourra consulter un psychiatre, mais l'attente est longue prévient le praticien. Pour réguler les urgences, un système de trois couleurs a été mis en place. Il permet de classer les cas, du plus grave au plus bénin.

Un manque de lits quotidien

Mathias Wargon doit ensuite consulter un SDF noté "orange", son dossier est donc prioritaire. Le malade est transféré en gastro-entérologie, mais bien souvent, c'est plus compliqué. Le médecin doit faire face à une hémorragie cérébrale, une urgence vitale qui nécessite une place en neurochirurgie. Problème : aucun lit n'est disponible. Il faut alors se tourner vers le Samu qui doit jouer son rôle d'aiguilleur. Journée ordinaire aux urgences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le service des urgences de l\'hôpital Trousseau, à Tours, le 12 janvier 2017.
Le service des urgences de l'hôpital Trousseau, à Tours, le 12 janvier 2017. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)