ENQUÊTE FRANCE 2. Triche à la fac : mémoires universitaires à vendre

Pour un étudiant, écrire son mémoire peut vite devenir un casse-tête. Alors, sur Internet, des "écrivains" ont senti le filon et proposent leurs services. Pour plusieurs centaines d’euros, le tour est joué : ils vous rédigent un mémoire ou une thèse universitaire en l'espace de quelques semaines. Enquête.

Nous avons trouvé des dizaines d'annonces en ligne de personnes qui se proposent d'écrire votre mémoire ou votre thèse à votre place. Nous en appelons une en nous faisant passer pour un étudiant en Master 2 Commerce. Nous voulons faire rédiger un mémoire de 70 pages. Rendez-vous est pris.

En caméra cachée, notre faussaire nous demande 1400 euros : "On me dit de quoi on veut traiter et moi je fais tout à votre place. Je fais ça maintenant depuis 8 ou 9 ans comme activité, j’en ai fait 3-400. C’est rentable monsieur ! Les notes en général vont de 14 à 16."

Avant de commencer à travailler, "l'écrivain" demande un acompte en cash ou par virement. Pour nous convaincre, il nous donne un mémoire de marketing qu’il a rédigé. Merite-t-il vraiment une bonne note ? Nous l’avons montré à Emmanuelle Le Nagard, Professeure de marketing à l'Essec. "C’est un mémoire très typique de Master 2 recherche. Cela merite une note au dessus de la moyenne oui, de 14 à 15."

Une "zone grise" pour les universités

La fraude ou la complicité de fraude à un examen sont passibles de 3 ans de prison et 9000 euros d’amende.Mais cette triche est-elle connue à l’université ? Selon Nathalie Jaëck, Vice-présidente de la Commission recherche à l'Université Bordeaux Montaigne, "c’est quelque chose dont on entend parler dans le monde universitaire. On n’a pas véritablement de moyens de déceler cette fraude, donc c’est vrai que cela peut sembler une zone grise pour laquelle il n’existe pas d’outils. Il me semble que c’est une pratique peu répandue."

Pourtant, certains sites internet semblent produire des mémoires universitaires de manière industrielle…Lancé il y a 4 ans, MyStudies.com propose de vous rédiger 70 pages en 30 jours pour 2000 euros, dans n’importe quelle discipline. Au téléphone, ils nous assurent avoir de l’expérience. "On a plus de 1000 mémoires qui ont été réalisés, j’en vois exactement 1930."

Pour se défendre de toute complicité de fraude, le fondateur du site prévient en petites lettres, tout en bas de page, que "les documents commandés sont des modèles (...) qui ne peuvent pas être rendus en l’état à un établissement scolaire ou universitaire."

Mais il reconnait n’avoir aucun moyen de s’en assurer. "Ce serait mentir de dire qu’il n’y a personne qui a du faire ça, parce qu’on on a tous été à l’école, on sait combien de personnnes trichaient avec leurs copains ou avec leur famille, donc je me doute que des gens peuvent faire ça."

La section disciplinaire du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche dit n’avoir jamais été saisi de cas de sous-traitance de mémoire. En plus du risque pénal, un fraudeur encourt aussi l’exclusion à vie de toute université et 5 ans d’interdiction de passer un examen.