Whirlpool : les salariés de l'usine d'Amiens de nouveau dans l'impasse

Alors qu'un projet de reprise avait été annoncé en 2018, les salariés Whirlpool à Amiens (Somme) voient de nouveau ressurgir le spectre du chomage. Les carnets de commandes peinent à se remplir et les emplois sont plus que jamais menacés.

FRANCE 3

Retour à l'anxiété pour les salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens. Un an après un projet de reprise validé, les salariés sont de nouveau menacés par les licenciements. "Avec tout ce qui est arrivé ces derniers temps on commence à prendre l'habitude. Je vais rester fort mentalement et je ferai mon travail jusqu'au bout", souffle Christophe Colombo, salarié. Il a appris la nouvelle via un communiqué de la préfecture destiné aux 162 salariés de l'usine. "La priorité est désormais de reclasser les salariés", mentionne le document. 

L'inquiétude après l'espoir

Alors que la production de séche-linge avait été délocalisée en Pologne, le projet de reprise de Nicolas Decayeux, industriel local, apparaissait alors comme la solution du sauvetage. "J'ai fait un projet qui m'amenait à 27 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2020. A partir de 2020, l'entreprise WN est rentable", détaillait en janvier 2018 le repreneur. Les salariés veulent encore y croire. Dans quelques jours, l'entreprise devrait etre placée sous protection du tribunal de commerce. Une procédure qui doit garantir le versement des salaires du mois de mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine de Whirlpool d\'Amiens, en janvier 2017
L'usine de Whirlpool d'Amiens, en janvier 2017 (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)