Industrie : l'usine Whirlpool d'Amiens cherche un repreneur d'urgence

L'usine Whirlpool d'Amiens (Somme) a été placée en redressement judiciaire malgré son rachat il y a un an par l'entreprise WN. Le gouvernement veut jeter ses forces dans la bataille. Les précisions de la journaliste Lou Kisiela, en duplex sur place.

FRANCE 2

Le gouvernement veut se montrer au chevet des ex-salariés de Whirlpoool, dont l'usine située à Amiens (Somme), reprise il y a un an, a été placée en redressement judiciaire la semaine dernière. "C'est un nouveau coup dur pour ces salariés. Ils s'apprêtent à saisir la justice pour comprendre cette décision de placement en redressement judiciaire. Pourtant, il y a un an, presque jour pour jour, ils pensaient être sortis d'affaire. À l'époque, l'entreprise WN annonçait la reprise de leur usine et la sauvegarde de 160 emplois, mais l'entreprise n'a désormais plus la trésorerie pour payer leurs salaires", explique la journaliste Lou Kisiela, en duplex sur place.   

Un nouveau repreneur à trouver avant le 21 juin 

"Alors, ce matin [mardi 4 juin], les principaux acteurs politiques du dossier se sont réunis pour tenter de trouver une solution : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Xavier Bertand, président de la région des Hauts-de-France, ainsi que François Ruffin, député de la Somme. Une date a été annoncée, celle du 21 juin, date à laquelle il faudra avoir trouvé un nouveau repreneur", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site Whirlpool d\'Amiens (Somme) en janvier 2017.
Le site Whirlpool d'Amiens (Somme) en janvier 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)