Cet article date de plus de cinq ans.

Travail dominical : les syndicats exaspèrent le gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Travail dominical : les syndicats exaspèrent le gouvernement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'accord sur le travail dominical à la Fnac a été bloqué par trois syndicats. Au gouvernement, l'attitude des syndicats est très critiquée.

Ce mercredi 20 janvier, trois syndicats ont opposé leur veto aux accords sur le travail dominical à la Fnac. Une décision qui irrite certains ministres. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État aux relations avec le Parlement, considère qu'"il y a trop d'organisations syndicales" et estime que les "postures de blocage vont à la défaite sociale".

"On n'est plus à l'époque de Zola !"

"Jean-Marie Le Guen dit aujourd'hui tout haut ce que beaucoup au gouvernement pensent tout bas. C'est un des ministres les plus réformistes du gouvernement, proche de MV, proche idéologiquement d'Emmanuel Macron. Et pour eux, certains syndicats comme la CGT sont rétrogrades. Ils bloquent les réformes", rapporte Hélène Hug depuis Matignon.

Le gouvernement souhaiterait instaurer un "dialogue social rénové", à l'image du modèle allemand "où patronat et syndicats coopèrent pour trouver des solutions", poursuit la journaliste de France 2. "Un ministre me disait tout à l'heure 'On n'est plus à l'époque de Zola !'. Si on ne modernise pas le dialogue social, entre la Fnac et Amazon, c'est Amazon qui gagnera", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travail le dimanche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.