Les salaires des dirigeants du CAC 40 atteignent des records en 2021

La rémunération moyenne d'un dirigeant du CAC 40 était de 8,7 millions d'euros en 2021, du jamais vu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des indices boursiers à la Bourse de Paris, le 4 avril 2022. (JOAO LUIZ BULCAO / HANS LUCAS / AFP)

Si le salaire du patron de Stellantis a fait polémique, il n'est pas le seul à atteindre des sommets. La rémunération moyenne des dirigeants du CAC 40 a atteint des records en 2021, selon un rapport de l'entreprise spécialisée Scalens, publié mercredi 20 avril. En moyenne, un dirigeant d'une des entreprises intégrées à cet indice boursier a gagné 8,7 millions d'euros en 2021, d'après les chiffres de Scalens, consultés par l'AFP. Un montant qui a augmenté de 60% par rapport à 2019 – et qui a doublé par rapport à 2020, année où la crise sanitaire avait forcé beaucoup d'entreprise à se serrer la ceinture.

Des objectifs parfois "trop faciles" à atteindre

Deux paramètres expliquent cette hausse : d'abord, "la nouvelle garde" des dirigeants "se paie beaucoup plus cher" selon le rapport, d'où un bond de 19% de la part fixe du salaire. On constate aussi une augmentation encore plus importante des primes exceptionnelles, qui ont atteint 2,1 millions d'euros par dirigeant en moyenne. Pour obtenir certaines de ces primes, les dirigeants devaient remplir des objectifs non financiers, mais ces derniers étaient parfois jugés "trop faciles" à atteindre par les investisseurs, d'après Scalens.

Cette hausse intervient alors que les recettes des entreprises du CAC 40 ont elles aussi atteint des sommets, avec près de 160 milliards d'euros de bénéfices selon un calcul de l'AFP. Les plus grandes fortunes de France ont également vu leur richesse bondir après la crise sanitaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Salaires des grands patrons

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.