Cet article date de plus de cinq ans.

Renault : 1000 postes supplémentaires annoncés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Renault : 1000 postes supplémentaires annoncés
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Signe que le marché de l'automobile se porte bien, depuis l'année dernière, 3000 salariés ont été embauchés. À Sandouville (Seine-Maritime) se trouve l'une des plus grandes entreprises du groupe Renault.

De l'intérim au CDI, deux jeunes filles ont profité d'une vague d'embauche du constructeur Renault cette année et sur la ligne de montage de l'usine de Sandouville (Seine-Maritime), elles ne sont pas les seules. "On est la moitié sur la chaîne à avoir été embauchés", explique l'une d'elle. "Avoir un CDI permet de pouvoir faire des projets", ajoute l'autre jeune femme. Le groupe vient d'annoncer 1 000 embauches supplémentaires, car les ventes augmentent : 51 000 véhicules en 2012, 740 000 cette année.

Nouveau pacte de compétitivité

Pourtant, il y a trois ans, le groupe est au plus mal : les salariés acceptent un plan de compétitivité avec gel des salaires, augmentation du temps de travail et suppression d'emplois. Des mesures indispensables selon le directeur de l'usine de Sandouville : "les accords passés en 2013 étaient nécessaires, car c'est ça qui a permis de redonner à Renault un nouveau souffle et de repartir de l'avant". Depuis ces accords, Renault a embauché 3 000 personnes mais a enregistré 9 800 départs. Un nouveau pacte de compétitivité est actuellement en négociation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.