Économie : le gouvernement souhaite protéger davantage d'entreprises françaises

Le gouvernement souhaite étendre le décret Montebourg, qui visait à protéger les entreprises françaises des rachats étrangers en permettant une intervention de l'État, en l'appliquant à de nouveaux secteurs d'activités.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mieux protéger les fleurons industriels français contre un rachat par des étrangers, voilà l'objectif d'Édouard Philippe et de Bruno Le Maire. Pour ce faire, ils souhaitent renforcer le décret Montebourg qui définissait les secteurs stratégiques dans lequel l'État peut bloquer un rachat. À l'époque, il s'agissait des secteurs de l'énergie, de l'eau, des transports, des communications électroniques, de la santé publique et de la défense.

Quels nouveaux secteurs ?

Dorénavant s'ajouteront le secteur spatial, l'intelligence artificielle, les semi-conducteurs et le stockage de données. Pour l'heure, ce décret n'aurait été utilisé que dans le cadre de transactions dans le domaine de la défense. Ces dernières années, de nombreux champions français sont passés sous contrôle d'entreprises étrangères : le cimentier Lafarge est passé du côté suisse, Alcatel a été avalée par Nokia, Alstom Transport par Siemens. Pour certains, le manque d'intervention de l'État dans ces cas précis est une erreur. La loi intégrant ce nouveau dispositif sera étudiée au printemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site d\'Alstom à Belfort en octobre 2016.
Le site d'Alstom à Belfort en octobre 2016. (SEBASTIEN BOZON / AFP)