Quand les start-up s'installent à la campagne

Encouragés par les pouvoirs publics, certains patrons font le choix d'installer leur start-up à la campagne. Reportage de France 2.

FRANCE 2

Les journalistes de France 2 ont suivi des start-up qui évoluent dans des domaines bien différents, mais qui ont un point commun : leurs fondateurs ont choisi la campagne pour s'installer. Car les territoires ruraux séduisent de plus en plus d'entrepreneurs.
C'est le cas de Christel Anglade. Ancienne cadre marketing, elle a décidé de lancer un site de mercerie en ligne, "mapetitemercerie.com". Sa société basée dans le Tarn expédie 350 colis par jour. Un succès puisqu'au bout de cinq ans d'existence, son chiffre d'affaires est de deux millions d'euros pour 20 emplois.
"L'équilibre de vie pour moi est parfait. Vivre, travailler à la campagne et y élever mes enfants, c'est rêver", explique-t-elle au micro de France 2. Depuis 15 ans la région toulousaine a accueilli près de 250 start-up.

Attirer les entreprises

Les départements n'hésitent pas à aider les entreprises à se financer, comme dans la Sarthe.
"Nous prospectons essentiellement en région parisienne en mettant en avant les atouts du territoire : 'la proximité avec l'ile de France, la qualité de vie et l'ensemble des infrastructures'", explique Jean-Pierre Fabre de "Sarthe développement". Il a pour mission d'attirer les entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT