Microsoft présente Surface, une tablette pour rivaliser avec l'iPad

ETATS-UNIS - Ni le prix, ni la date de sortie n'ont encore été officiellement dévoilés. Ce nouveau produit de Microsoft doit permettre de travailler et de jouer, et est destiné à concurrencer Apple.

La nouvelle tablette de Microsoft, présentée le 18 juin 2012 à Los Angeles (Etats-Unis).
La nouvelle tablette de Microsoft, présentée le 18 juin 2012 à Los Angeles (Etats-Unis). (KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Microsoft s'attaque au marché des tablettes. Le géant des logiciels informatiques Microsoft a dévoilé lundi 18 juin, à Los Angeles (Etats-Unis), sa tablette baptisée Surface, destinée à concurrencer l'iPad d'Apple, leader du marché. Le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer, a décrit l'appareil comme une tablette "pour travailler et pour jouer", lors de cette présentation. Surface doit pouvoir être utilisée comme une tablette, mais aussi comme un PC. 

Ni le prix, ni la date de sortie n'ont encore été dévoilés, mais il serait logique, cependant, que la tablette soit commercialisée en même temps que le nouveau système d'exploitation Windows 8, prévu après l'été.

Les caractéristiques techniques

Deux exemplaires ont été présentés. Le premier fonctionne avec le système d'exploitation Windows RT. D'une épaisseur de 9,3 millimètres, la tablette pèse 676 grammes, est dotée d'un écran haute définition de 26,9 centimètres (10,6 pouces) et sera disponible avec 32 ou 64 gigabits de mémoire.

Le second fonctionne sous Windows 8 Pro. D'une épaisseur de 13,5 millimètres, il pèse 903 grammes et sera vendu avec 64 ou 128 gigabits de mémoire.

La nouvelle tablette est équipée d'un support intégré, qui permet de la poser, et d'une housse de protection qui fait office de clavier, permettant à l'appareil d'être utilisé comme un véritable ordinateur portable.

Voici la vidéo de présentation :

Succès dans les jeux vidéo, échec dans la téléphonie

"Ce produit marque un grand virage dans la stratégie de matériel de Microsoft", estime Sarah Rotman Epps, analyste chez Forrester, sur son blog"Il met l'accent sur le consommateur, plus que sur l'entreprise, affirme-t-elle. Et il permet à Microsoft de concurrencer le modèle verticalement intégré d'Apple."

Si la XBox 360 est un vrai succès dans le domaine des jeux vidéo, les autres incursions de Microsoft sur le terrain des matériels ont été moins réussies. Le groupe de Seattle a jeté l'éponge sur le terrain des baladeurs en arrêtant l'an dernier le Zune, qui ne s'était jamais imposé face à l'iPod.

Il y a deux ans, il avait supprimé le téléphone Kin au bout de quelques semaines seulement. Et depuis le début de l'année, la gamme de téléphones Lumia, lancée avec Nokia, peine à trouver un marché.