Cet article date de plus d'onze ans.

Microsoft enregistre la première perte trimestrielle de son histoire

Le groupe informatique voit aussi son bénéfice net annuel chuter de 27%, sans que cela n'impacte ses résultats opérationnels.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le PDG de Microsoft Steve Ballmer le 18 juin 2012 à Los Angeles (Etats-Unis) lors de la présentation de la nouvelle tablette Surface. (KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'avenir s'assombrit. Le groupe informatique Microsoft a publié jeudi 19 juillet la première perte trimestrielle de son histoire, à 492 millions de dollars (400 millions d'euros), qui conduit aussi à une chute de 27% du bénéfice net annuel, à 17 milliards de dollars (13,8 milliards d'euros). Cette perte sur la période avril-juin est principalement due à la dépréciation des actifs de la régie publicitaire aQuantive, sans incidence toutefois sur les résultats opérationnels du groupe.

Cité dans un communiqué, le directeur général Steve Ballmer a pu vanter "un chiffre d'affaires trimestriel et annuel record", avec une progression de 5% durant l'année. Il a rappelé que le groupe de Redmond préparait des lancements sur lesquels il fonde de grands espoirs, en particulier le système d'exploitation Windows 8, attendu le 26 octobre, et la nouvelle version de la suite bureautique Office, qui doit sortir dans la foulée. "Nous nous approchons à grands pas de la saison de lancements la plus excitante de l'histoire de Microsoft", a-t-il souligné.

Le même jour, le géant américain de l'internet Google a annoncé un bénéfice net en hausse de 11% à 2,5 milliards de dollars (2 milliards d'euros) au deuxième trimestre, assorti d'un chiffre d'affaires nettement au-dessus des prévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.