Cet article date de plus de dix ans.

Le tribunal de commerce accepte la reprise du transporteur Sernam par Geodis

Le tribunal de commerce de Nanterre a accepté, vendredi 13 avril, la reprise du transporteur Sernam par Geodis, filiale de la SNCF, qui était la seule entité à faire une offre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le transporteur Sernam est en redressement judiciaire depuis le 31 janvier 2012. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Sans surprise, le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) a accepté, vendredi 13 avril, la reprise du transporteur Sernam par Geodis, filiale de la SNCF, qui était la seule entité à faire une offre. Selon la copie du jugement publiée par l'AFP, Geodis pourrait reprendre jusqu'à 893 postes sur les 1 440 que compte Sernam, en redressement judiciaire depuis le 31 janvier.

Le tribunal "ordonne la cession des actifs et des activités de la société Sernam Services aux sociétés Calberson SAS et BMVirolle", filiales de Geodis, indique le texte. Comme prévu dans l'offre améliorée qui avait été déposée mardi par Geodis, Calberson payera 500 000 euros pour la reprise du fonds de commerce, ce à quoi s'ajoutent 250 000 euros apportés par BMV. Le transfert de Sernam, aura lieu le 7 mai à minuit.

Le gouvernement salue la décision

Dans la foulée, le gouvernement s'est félicité de ce feu vert. "On est extrêmement satisfait de la décision du tribunal puisque ce sont près de 900 emplois qui sont, d'ores et déjà, sauvés et maintenus. (...) C'est un projet durable", a déclaré le ministre des Transports, Thierry Mariani.

Il a toutefois rappelé que l'objectif restait de trouver une solution d'emplois pour l'ensemble des 1 440 salariés. "Il reste à peu près 500 personnes à qui il nous faut proposer rapidement" quelque chose, a dénombré le ministre. Il a assuré que le gouvernement allait immédiatement reprendre contact avec les organisations professionnelles et les acteurs du secteur.

La reprise du transporteur fait réagir de façon diverse ses employés. Une équipe de France 2 a recueilli leurs avis.

France 2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.