Le patron d'Areva démissionne pour des "raisons de santé"

Le groupe français spécialisé dans le nucléaire a annoncé la démission de son président du directoire, Luc Oursel. Il est contraint de se "mettre en arrêt de travail pour raisons thérapeutiques".

Luc Oursel, à Paris, le 7 mai 2014. 
Luc Oursel, à Paris, le 7 mai 2014.  ( CHARLES PLATIAU / REUTERS)

"Je dois mener maintenant un combat personnel contre la maladie." Luc Oursel a annoncé, dans un communiqué diffusé par Areva, lundi 20 octobre, qu'il démissionnait de son poste de président du directoire du groupe nucléaire public français pour des raisons de santé.

"J'ai dû me résoudre à ne pas poursuivre mes fonctions à la tête de l'entreprise et à me mettre en arrêt de travail pour raisons thérapeutiques, a-t-il expliqué, cité dans ce communiqué. Luc Oursel avait succédé à Anne Lauvergeon à la présidence du directoire, le 30 juin 2011.

Changements à la tête du nucléaire français

"Luc Oursel considère qu'il n'est plus en mesure d'assumer les responsabilités de président du directoire d'Areva. Il vient d'en informer le gouvernement", a précisé dans un communiqué le groupe, détenu à 87 % par les pouvoirs publics. Avec le remplacement de Henri Proglio à la tête d'EDF, c'est un nouveau changement qui a lieu au sein du nucléaire français.