Le contrat de travail français comparé à ses voisins

Sur le plateau du 20 Heures, Jean-Paul Chapel compare les règles du contrat de travail en France et dans les autres pays européens.

FRANCE 2

Alors que le Premier ministre va discuter avec syndicats et patronat, vendredi 3 avril, d'une éventuelle modification du contrat de travail, notamment dans les petites et moyennes entreprises, France 2 s'est intéressée aux règles appliquées dans les autres pays d'Europe.

Au Royaume-Uni, la flexibilité est maximum, il est possible de licencier un salarié pendant les deux premières années de son CDI sans motif ni indemnités. "Après deux ans, on peut être licencié même si l'entreprise n'est pas en difficulté, il suffit qu'elle invoque un changement économique", explique Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

L'Allemagne proche de la France

Le système en Allemagne s'approche du modèle français, "avec des indemnités de licenciement proportionnelles à l'ancienneté, mais pas de tribunal des prud'hommes", et les éventuels conflits sont réglés en comité d'entreprise, précise le journaliste. "Dans les sociétés de moins de 11 salariés, l'employeur peut licencier sans motif."

L'Italie vient d'instaurer un nouveau contrat unique, entre le CDD et le CDI. "La protection du salarié augmente avec le temps. Avant deux ans, rien. Après deux ans d'ancienneté, il a droit à des indemnités", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 17 mai 2012 au palais de l\'Elysée.
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 17 mai 2012 au palais de l'Elysée. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)