La boulangerie française à la conquête du monde

De Rio de Janeiro à New York, les étrangers raffolent du pain français. À tel point que des étudiants du monde entier viennent se former en France pour ensuite ouvrir leur propre commerce.

FRANCE 2

Un boulanger 100% brésilien a su conquérir le cœur des habitants de Rio de Janeiro au Brésil avec des pâtisseries pourtant bien françaises. "Comme j'aime beaucoup le pain, je viens tout le temps là", assure un client au micro de France 2.
Pour proposer ses différentes pâtisseries, Luis Alberto Abrantes s'est formé dans une boulangerie française à Sevran. "J'ai rapporté avec moi le concept, des pains plus rustiques. Ça a permis d'augmenter mon chiffre d'affaires", explique le boulanger brésilien. Alors qu'un boulanger traditionnel au Brésil gagne 1 500 euros par mois, Luis Alberto Abrantes ne touche pas moins de 2 300 euros.

20% des élèves sont étrangers

Le succès des boulangeries françaises à l'étranger suscite donc des vocations. "On a quand même une Japonaise, une Coréenne, un Grec pour 14 élèves", explique Frédéric Pierrain, formateur en boulangerie à Rouen. 20% des élèves sont étrangers dans ce centre de formation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des baguettes de pain au Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées, au parc des expositions de Toulouse (Haute-Garonne), le 10 décembre 2011.
Des baguettes de pain au Salon de la qualité alimentaire de Midi-Pyrénées, au parc des expositions de Toulouse (Haute-Garonne), le 10 décembre 2011. (LANCELOT FREDERIC / SIPA)