Cet article date de plus de sept ans.

Jeannette, la résurrection d'une madeleine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jeannette, la résurrection d'une madeleine
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La madeleine "Jeannette", une madeleine normande était en péril. Elle revit aujourd'hui grâce aux employés de l'usine.

Les madeleines Jeannette, c'est l'histoire d'une biscuiterie normande fondée en 1850 à Caen qui a employé jusqu'à 400 personnes dans les années 70. Mais c'est aussi l'histoire d'une liquidation judiciaire en décembre 2013, suivi d'une longue lutte sociale. Les madeleines ont été vendues aux portes de l'usine pour financer la lutte et pour que personne ne les oublie. Une opération de financement participatif qui a permis de lever 260 000 euros. La biscuiterie compte aujourd'hui 50 actionnaires.

Du "made in France"

Les madeleines, fabriquées en France avec des produits français ont été conçues par Philippe Parc, pâtissier et meilleur ouvrier de France. "Entre les oeufs et le beurre, il y a 60% de matières, donc on a 30% d'oeufs et 30% de beurre d'Isigny", explique le pâtissier. Pour l'instant la fabrique n'emploie que deux personnes sur la trentaine de licenciés début 2014 mais il est prévu d'en recruter une douzaine de plus dans quelques mois. "Un four en route, cela nous donne déjà un petit peu d'espoir. Il y a des machines qui vont commencer à arriver, cela nous donne du baume au coeur", explique Ginette, une ex-salariée de Jeannette maintenant au chômage. La production commerciale devrait officiellement démarrer en septembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.