Économie : à cause de la crise sanitaire, le prix des meubles s’envole

Publié Mis à jour
Économie : à cause de la crise sanitaire, le prix des meubles s’envole
Article rédigé par
J.Bigard, C.Wormser, D.Karcher-Mourgues, A.Rémond, M.Baudouin, M.Bernouin, S.Guibout, E.Urtado - France 2
France Télévisions

La crise sanitaire déstabilise également le secteur de l’ameublement en faisant s’envoler les prix des matières premières, et donc des meubles. Un célèbre marchand suédois a annoncé qu’il allait faire grimper ses prix. 

Du jamais-vu : l’enseigne suédoise Ikea a annoncé qu’elle allait faire grimper ses prix de 9% en moyenne cette année. "Les salaires n’augmentent pas à la même vitesse que les augmentations sur les prix des produits de grande consommation", constate à regret un client. Il y a deux mois, pourtant, le patron de l’enseigne assurait qu’il n’y aurait pas de hausse.  

Le prix des matières premières augmente 

Si Ikea fait volte-face, c’est tout un secteur qui est touché par les retombées de la pandémie. Près de Compiègne (Oise), un fabricant de canapé a vu augmenter le prix de ses matières premières depuis le début de la crise sanitaire. "La mousse a augmenté de près de 25%", rapporte-t-il à titre d’exemple. Cette augmentation des coûts est notamment liée à la hausse des prix du transport. Or, une partie des pièces vient d’Asie. En 2022, les prix de l’ameublement pourraient donc subir une grande envolée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.