Une journée de mobilisation pour General Electric à Belfort

De nombreuses personnes se sont rassemblées à Belfort (Territoire de Belfort) pour soutenir les salariés de l'entreprise General Electric en danger.

FRANCEINFO

L'heure était à la mobilisation à Belfort (Territoire de Belfort) samedi 19 octobre. Une vaste foule a bravé le mauvais temps pour apporter son soutien aux salariés de General Electric, dont l’avenir doit être décidé lundi 21 octobre. "Il faut montrer que l'on est toujours derrière les salariés", déclare le maire LR Damien Meslot.

Division chez les syndicats

Si cette manifestation a été très suivie, elle a aussi été marquée par une véritable opposition entre certains syndicats. "La désindustrialisation n'est pas une fatalité", annonce Philippe Petitcolin, délégué CFE-CGC. "Ensemble, on est là pour faire reculer la désindustrialisation." Les syndicalistes de la CGT ont fini par quitter la manifestation pour montrer leur désaccord. "Nous à la CGT, on dit 'on ne signe pas'. On va se battre pied à pied pour ce projet industriel parce qu'il n'y a que celui-là qui peut permettre à cette entité d'exister dans les années à venir", estime l'un d'entre eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mobilisation des salariés de General Electric, devant le site de Belfort, le 3 juin 2019.
Mobilisation des salariés de General Electric, devant le site de Belfort, le 3 juin 2019. (PATRICK HERTZOG / AFP)