Entreprise : le management participatif, une solution pour apaiser les tensions

A Chambéry (Savoie), une entreprise a utilisé cette méthode particulière après un conflit social violent. Résultat, tout le monde se sent écouté et la crise a été traversée sans encombre.

France 3

Le management participatif est à la mode. Comme ici à Chambéry (Savoie), cette PME est en pleine croissance, son chiffre d'affaires est en augmentation de 17% ces dix dernières années. Les propriétaires sont Allemands, les 350 salariés Français, dont Sébastien Portier, les mains dans la mécanique. Et dans cette usine, il s'épanouit. Chaque jour, à sa prise de service, il participe à une réunion de quelques minutes, elle rassemble quelques ouvriers de tout l'atelier.

Remise en cause des cadres

Et c'est ainsi à tous étages. En fin d'après-midi, réunion innovation où participent des salariés de différents services. Le management participatif a des avantages, mais aussi quelques inconvénients. "On est obligés de composer avec les impératifs de services, mais aussi des différentes personnes. Et tout le monde n'est pas forcément disponible au même moment", explique Patrick Lajars, chef de projet innovation. Cette méthode a été mise en place il y a deux ans, après un conflit social. Les cadres ont alors compris qu'ils devaient se remettre en question. Cette dynamique a permis de créer de nouveaux produits et de traverser la crise sans licenciement.

Le JT
Les autres sujets du JT