Cet article date de plus de neuf ans.

EasyJet condamnée pour avoir refusé trois handicapés à bord

La compagnie aérienne à bas coûts avait refoulé de ses avions trois handicapés non accompagnés en 2008 et 2009. Elle devra payer 70 000 euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La compagnie aérienne britannique EasyJet devra payer 70 000 euros d'amende pour avoir refusé l'embarquement à trois personnes handicapées. (REMY GABALDA / AFP)

La compagnie aérienne à bas coûts EasyJet a été condamnée vendredi à 70 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour avoir refusé l'accès d'un avion à trois personnes handicapées non accompagnées. Les plaignants s'étaient vu refuser l'embarquement à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, en 2008 et 2009. La compagnie britannique avait alors affirmé s'être conformée aux réglementations européenne et britannique et évoqué des raisons de sécurité. 

"Le tribunal a considéré qu'il n'y avait pas de prétexte de sécurité qui prévalait", a-t-il indiqué lors du jugement. L'avocat des trois plaignants et de l'Association des paralysés de France (APF), partie civile dans cette affaire, s'est réjoui de cette condamnation. "C'est une décision qui va faire date." Cette peine suit les réquisitions du parquet, qui avait qualifié les agissements d'EasyJet d'"atteintes à la dignité humaine".

"La compagnie conteste avoir eu quelque intention discriminatoire que ce soit", a réagi de son côté l'avocat d'EasyJet. "Nous sommes déçus et attristés." La compagnie doit indiquer en début de semaine prochaine si elle fait appel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.