Dailymotion : Macron préfère une option européenne

Le site français de vidéos en ligne Dailymotion a besoin d'un partenaire pour se développer. Emmanuel Macron s'oppose à sa vente à un groupe chinois et demande à l'actionnaire Orange d'envisager une solution européenne.

FRANCE 2
Emmanuel Macron s'oppose à la vente d'une pépite française. Le ministre de l'Économie demande à Orange d'examiner une offre européenne pour Dailymotion alors qu'un groupe chinois, PCCW (Pacific Century CyberWorks), s'intéresse à l'entreprise. Le ministre préférerait ainsi une solution européenne, allemande avec Axel Springer ou Bertelsmann, ou encore française avec Fimalac ou Vivendi.

Les ministres changent, mais la ligne reste la même

Lancée en 2005, la start-up française revendique 128 millions de visiteurs uniques par mois, soit l'une des plus fortes audiences en Europe. Il y a presque un an, c'est l'américain Yahoo qui souhaitait prendre le contrôle de Dailymotion. Mais Arnaud Montebourg, alors ministre de l'Économie, s'y était fermement opposé. Ainsi, même si les ministres changent, la ligne du gouvernement, elle, reste la même.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo du site de partage de vidéos Dailymotion.
Le logo du site de partage de vidéos Dailymotion. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)