Cet article date de plus de sept ans.

Cyberattaques : les entreprises stratégiques devront se protéger

Selon "Les Echos", le prochain Livre blanc de la Défense prévoit d'imposer à 250 sociétés de protéger leurs systèmes informatiques. Elles devront aussi déclarer les attaques qu'elles subissent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans la salle de contrôle des opérations de l'usine de retraitement de combustible de La Hague (Manche), le 29 mars 2013. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Les cyberattaques de grande ampleur dirigées contre les Etats et les entreprises se multiplient, et la France s'en préoccupe. Selon Les Echos du jeudi 11 avril, le prochain Livre blanc de la Défense recommande la mise en place de plusieurs mesures pour renforcer la cybersécurité des entreprises stratégiques.

Déclarer les attaques de manière obligatoire

Si ces recommandation sont suivies, "la France va, par le truchement d'une loi, imposer à ses 250 opérateurs d'importance vitale (...) de protéger leurs systèmes d'informations de manière drastique", révèlent Les Echos. Cette protection se ferait à partir d'outils spécifiques, certifiés par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi). Les entreprises pourraient aussi avoir à déclarer aux autorités compétentes toutes les attaques dont elles sont victimes.

Selon Les Echos, "tous les spécialistes s'accordent pour affirmer que le niveau de sécurité informatique des grandes entreprises françaises, sans parler des PME (...), est très déficient". Le quotidien cite l'exemple d'Areva parmi les entreprises récemment ciblées, et la Chine comme instigateur souvent pointé du doigt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.