Centrale nucléaire : un projet crucial pour Hinkley Point

Au Royaume-Uni, EDF va construire une centrale nucléaire à Hinkley Point. Pour les habitants de cette région, l'enjeu est important, notamment en terme d'emplois.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Posé au beau milieu de la campagne anglaise et de ses moutons, le bâtiment dénote un peu. Juste à côté de cette ancienne centrale toujours en service, EDF s'apprête à construire le réacteur nouvelle génération : l'EPR. Mais pour le moment, il n'y a pas grand-chose à voir. La centrale nucléaire d'Hinkley Point doit fournir de l'électricité dès 2025 à tout le sud-ouest de l'Angleterre. Pour la région du Somerset, c'est aussi un enjeu en terme d'emplois.

24 milliards d'euros de contrats

Dans la ville la plus proche, Bridgwater, 30 000 habitants, presque tout le monde en attend des retombées positives. "Pour le boulot, c'est bien, mais pour l'environnement, ce n'est pas vraiment ça", relativise cet homme. Certains, plus âgés, ont déjà travaillé dans l'ancienne centrale. Bridgewater a même sa petite zone industrielle. Cette PME travaille depuis 30 ans dans l'atome, notamment pour les sous-marins d'attaque britanniques. Il prévoit d'investir et de construire une deuxième usine près de la centrale. Le chantier de l'EPR représente 24 milliards d'euros de contrats dont 60% iront à des entreprises anglaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'EDF.
Le logo d'EDF. (PATRICK KOVARIK / AFP)