Cet article date de plus de sept ans.

Affaire BNP Paribas : Fabius évoque des "conséquences" sur le traité transatlantique

Le ministre des Affaires étrangères a réagi à l'amende que risque la banque française, accusée d'avoir enfreint un embargo américain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius s'exprime durant un forum à Libreville (Gabon), le 23 mai 2014. (STEVE JORDAN / AFP)

L'affaire envenime les relations transatlantiques. La menace d'une amende record infligée à la banque BNP Paribas pourrait avoir des "conséquences négatives" sur les négociations en cours du futur traité de libre échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis, estime Laurent Fabius, vendredi 6 juin.

"Ce traité qui peut être positif pour développer les échanges, ne peut exister que sur une base de réciprocité", explique le ministre des Affaires étrangères, interrogé par RTL sur la possible sanction de la banque française, accusée d'avoir enfreint un embargo américain sur des opérations avec certains pays.

Laurent Fabius se refuse à confirmer le montant de l'éventuelle amende, plus de 7 milliards d'euros selon la presse outre-Atlantique. Depuis plusieurs jours, l'exécutif tente de faire pression sur les autorités américaines pour limiter les sanctions, mais Barack Obama a par avance prévenu qu'il n'interviendrait pas dans cette affaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amende de la BNP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.