Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Christophe Sirugue : ne pas se "focaliser" sur 15 rames de TGV alors qu'il y a un "plan d'ensemble" pour Alstom

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
VIDEO. Christophe Sirugue : "l'Etat a pris ses responsabilités sur Alstom et nous les assumons"
VIDEO. Christophe Sirugue : "l'Etat a pris ses responsabilités sur Alstom et nous les assumons" VIDEO. Christophe Sirugue : "l'Etat a pris ses responsabilités sur Alstom et nous les assumons"
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, a défendu vendredi sur France 2 la commande par l'Etat de 15 TGV pour des lignes Intercités.

L'Etat devait-il commander 15 TGV destinés à rouler sur des lignes Intercités pour sauver l'usine d'Alstom de Belfort ? Oui, a assuré jeudi matin le secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue sur France 2. Et d'expliquer : "Ce sont des lignes qui ont vocation à devenir des lignes à grande vitesse d'ici une dizaine d'années. Nous avons donc sauté une étape puisque nous avions prévu d'abord d'acheter des Intercités, puis des TGV", a-t-il déclaré.

"L'Etat a pris ses responsabilités et nous les assumons"

Selon lui, c'est une erreur de se "focaliser seulement sur les 15 rames de TGV" alors que cette commande fait partie d'un plan d'ensemble. "A court terme, ce sont les commandes, à moyen terme, c'est la diversification du site et, à long terme, les investissements d'avenir que nous avons obtenus dans le cadre de la discussion avec Alstom".

Pourquoi l'Etat n'est-il pas intervenu plus tôt alors qu'il détient 20% au conseil d'administration ? "Parce que l'Etat n'a pas vocation à se susbstituer aux chefs d'entreprise", a asséné l'ancien député PS de Saône-et-Loire. Il a nié que la commande de l'Etat, intervenue à quelques mois de l'élection présidentielle, ait une dimension électoraliste. "L'Etat a pris ses responsabilités et nous les assumons", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.