Sauvetage du site Alstom de Belfort : un plan bien raisonnable ?

Face aux critiques qui se font déjà entendre, le secrétaire d’État à l'Industrie Christophe Sirugue est invité à justifier les mesures de sauvetage du site industriel.

France 2

Le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue, est en direct de Belfort pour commenter le plan de sauvetage du gouvernement et répondre aux critiques qui se font déjà entendre, notamment le coût important de l'opération. "Si on vous écoute, on a l'impression que l'argent ne correspond à rien. Or, il correspond à du matériel dont nous avons besoin", explique-t-il.

Une aberration ?

Le secrétaire d'État est ensuite invité à réagir aux propos de l'ancien ministre des Transports, Dominique Bussereau qui a qualifié ce plan de sauvetage "d'aberration", en référence aux commandes de TGV pour des lignes Intercités. "Ce secteur-là a vocation à se transformer en ligne à grande vitesse, on ne fait qu'anticiper cette commande-là. Je ne crois pas que ce soit une aberration pour le développement économique du territoire", assure Christophe Sirugue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé d\'Alstom manifeste devant le siège de l\'entreprise à Saint Ouen, le 27 septembre 2016
Un employé d'Alstom manifeste devant le siège de l'entreprise à Saint Ouen, le 27 septembre 2016 (CITIZENSIDE/SAMUEL BOIVIN / CITIZENSIDE)