Alstom fait réagir le web

Martin Gouesse revient sur le sujet qui a fait réagir les réseaux sociaux. Ce lundi 12 septembre, c'est l'affaire Alstom.

"Et t'en penses quoi Michel de ma politique de sauvegarde d'Alstom ? Vas mourir". Voici un dialogue imaginaire sur Twitter entre Emmanuel Macron et Michel Sapin sur le dossier Alstom. L'ancien ministre de l'Économie est une des principales cibles des réseaux sociaux, et il leur répond : "Je n'ai pas vocation à être le bouc-émissaire." Car on trouve peu de soutiens au gouvernement sur les réseaux sociaux.

"Le même coup qu'à Gandrange"

L'autre cible préférée est le président de la République. "Que les salariés d'Alstom demandent à ceux d'Arcelor-Mittal ce que valent les promesses de François Hollande" ou "Si Hollande fais le même coup qu'à Gandrange, ce serait une honte". Il y a également ceux qui proposent des solutions et ceux enfin qui ne comprennent pas pourquoi le gouvernement ne réagit que maintenant : "Alstom avait alerté l'État il y a plusieurs mois, mais l'État avait autre chose à faire".

Le JT
Les autres sujets du JT