Airbnb a reversé 5,5 millions d'euros de taxe de séjour à la mairie de Paris en un an

Le site américain, accusé de concurrencer les hôtels et de favoriser les locations de courtes durées non déclarées, s'est engagé à mettre en place la collecte automatique de la taxe de séjour au nom des hôtes.

En juillet 2016, Airbnb avait annoncé avoir passé la barre des 10 millions de voyageurs accueillis en France depuis 2008.
En juillet 2016, Airbnb avait annoncé avoir passé la barre des 10 millions de voyageurs accueillis en France depuis 2008. (MAXPPP)

Airbnb a reversé un total de 5,5 millions d'euros de taxe de séjour à la mairie de Paris ces douze derniers mois, a annoncé le site de location d'appartements de particuliers, mercredi 28 septembre, dans un communiqué.

Accusé de concurrencer les hôtels et de favoriser les locations de courtes durées non déclarées, le site américain avait annoncé en février 2015 qu'il allait collaborer avec la ville de Paris. Il s'était notamment engagé à mettre en place la collecte automatique de la taxe de séjour au nom des hôtes. 

La France, 2e plus important marché pour le site

"Le 1er octobre 2016 marquera le premier anniversaire de ce processus automatisé qui aura permis de collecter, au cours des 12 derniers mois, 5,5 millions d'euros, montant qui sera directement utilisé par la ville pour les investissements touristiques", indique Airbnb.

En juillet, Airbnb avait annoncé avoir passé la barre des 10 millions de voyageurs accueillis en France depuis 2008. Avec plus de 300 000 logements, dont 70 000 à Paris et dans sa banlieue, l'Hexagone est, après les États-Unis, son plus important marché.