Air France : échec des négociations

Après deux semaines de négociations, aucun accord n'a pu être trouvé entre la compagnie et son personnel navigant sur un plan de productivité et de croissance qui prévoyait une augmentation des heures de vol sans hausse de salaire.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hier soir, mercredi 30 septembre, le personnel navigant a dit non au plan choc de la direction d'Air France, qui voulait augmenter le temps de vol des pilotes d'une centaine d'heures par an sans qu'ils reçoivent un centime de plus sur leur fiche de paie. Inacceptable pour le principal syndicat des pilotes.

Air France brandit désormais la menace d'une cure d'austérité bien plus sévère. La direction a déjà détaillé un plan B, avec la suppression de 10% des vols long-courrier, soit la fermeture d'une dizaine de lignes, et surtout, environ 3 000 postes supprimés selon les syndicats, dont 200 licenciements secs chez les pilotes.

Un appel à la grève pour le 5 octobre

La compagnie souhaite faire plus d'un milliard d'euros d'économies d'ici à 2017 et remonter en force face à ses concurrents. L'entreprise a déjà supprimé 8 000 postes ces trois dernières années. Un appel à la grève a été lancé pour tous les personnels lundi 5 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion d\'Air France décolle de Genève (Suisse), le 10 décembre 2014.
Un avion d'Air France décolle de Genève (Suisse), le 10 décembre 2014. (FABRICE COFFRINI / AFP)