Cet article date de plus de neuf ans.

Air France annonce un plan d'économies de plus d'un milliard d'euros

La compagnie aérienne entend réduire sa flotte et ramener ses investissements sous les 5 milliards d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le directeur général d'Air France Alexandre de Juniac lors d'une conférence de presse, le 5 décembre 2011, à Toulouse (Haute-Garonne).  (PASCAL PAVANI / AFP)

Air France-KLM a annoncé jeudi 12 janvier qu'il souhaitait économiser plus d'un milliard d'euros sur trois ans. Ce plan, qui doit enrayer l'aggravation des pertes de la compagnie aérienne, vise à réduire la flotte de la compagnie et à ramener ses investissements sous les 5 milliards d'euros. Selon Les Echos, il n'y aura pas de licenciement, mais un gel des salaires qui devrait s'ajouter à celui des embauches.

Pour cela, ce plan d'économies s'articule autour de mesures "immédiates" d'économies et d'un "plan de transformation". Ces mesures devraient être suivies d'un plan de redressement de la compagnie en mai ou juin. Le point sur les conséquences par secteurs.

• Sur l'emploi

Les nouvelles mesures d'économies se traduiront notamment par le gel des augmentations générales des salaires en 2012 et 2013 chez Air France et la poursuite du gel des embauches décidé en septembre. Il y aura également "une politique de modération salariale chez KLM".

• Sur la flotte

Autre conséquence de ce plan d'économies : Air France-KLM annonce "une réduction de la flotte du groupe et donc du programme d'investissement à l'exception des investissements destinés à l'amélioration continue de la sécurité des opérations et de ceux liés aux services au client". Ses investissements seront ainsi ramenés de plus de 6 milliards d'euros sur la période 2009-2011 à moins de 5 milliards sur les trois prochaines années. Cette décision "a amené le groupe à aménager son plan de flotte à moyen terme en combinant, entre autres, décalage de livraisons d'avions et non-exercice d'options".

• Sur la dette

Air France-KLM se fixe également "comme objectif prioritaire la réduction de deux milliards d'euros de la dette nette du groupe d'ici fin décembre 2014 pour la ramener ainsi à un niveau de l'ordre de 4,5 milliards"

• Sur les métiers

Le groupe a précisé que "ces améliorations restent toutefois insuffisantes pour garantir un retour durable du groupe à la compétitivité et une situation financière durablement assainie. Le conseil d'administration a donc décidé (...) un plan de transformation concernant l'ensemble des métiers". Son objectif : "générer une augmentation supplémentaire d'un milliard d'euros de la capacité d'autofinancement sur trois ans."

• Sur les moyen-courrier

Air France-KLM vise en outre un retour à l'équilibre du moyen-courrier en trois ans. Son activité court et moyen-courrier a perdu 700 millions d'euros en 2011. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.