Suez-Veolia : une possible fusion à redouter ?

Plus d’une centaine de salariés de Suez ont manifesté le mardi 29 septembre dans le quartier de la Défense (Hauts-de-Seine) contre le projet d’OPA de Veolia sur leur entreprise. 

France 2

Depuis plusieurs semaines, une bataille féroce se joue entre les entreprises Veolia et Suez. Le géant français de l’environnement Veolia veut mettre la main sur Suez, son concurrent direct. Avec ce mariage. Veolia deviendrait le leader mondial incontesté des métiers de l’environnement, du traitement de l’eau jusqu’à la gestion des déchets. Pour le président du groupe Veolia, l’ambition est claire : préparer l’avenir pour affronter la concurrence chinoise, toujours plus importante. 

Une fusion contre la concurrence chinoise 

"C’est un magnifique projet, celui de créer ce grand champion français pour la transition écologique", déclarait le lundi 28 septembre sur le plateau des 4 Vérités Antoine Frérot, dirigeant de Veolia Environnement. Cette fusion pourrait toutefois casser la concurrence dans le secteur. C’est ce que craignent de nombreux élus sur le territoire, premiers clients des deux groupes. "Nous estimons que nous devons faire preuve d’une grande vigilance à l’égard de ces opérations", indique Philipe Laurent, secrétaire général des maires de France.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège du groupe Veolia, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 23 janvier 2017. 
Le siège du groupe Veolia, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 23 janvier 2017.  (ERIC PIERMONT / AFP)