Gaz : pourquoi la facture s'envole-t-elle de nouveau ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Gaz : pourquoi la facture s'envole-t-elle ?
France 3
Article rédigé par
A.Peyrout, O. Poncelet, S.Pichavant, V.Lejeune - France 3
France Télévisions

C'est la mauvaise nouvelle de la rentrée : le prix du gaz s'envole de 8,7% au premier septembre. Une hausse géopolitique, liée au contexte mondial et à la reprise économique. 26% des foyers sont concernés. 

Gilles Abran se chauffe et cuisine au gaz. Son fournisseur l'a prévenu par mail, sa facture va grimper. En l'occurrence, une facture qui va passer de 58 à 84 euros par mois. Il avait pourtant pris un fournisseur privé, dont les prix sont indexés sur le tarif réglementé. Hélas, ce dernier a augmenté. "Au départ, il proposait une réduction d'environ 10% par rapport au tarif réglementé, mais maintenant c'est fini tout ça", déplore-t-il.

Pour les prix, avantage au gaz

La reprise économique chinoise, gourmande en énergie, a créé des tensions sur le marché mondial. En Europe, les stocks sont au plus bas. Depuis 2019, le tarif réglementé du gaz a augmenté de presque 16%, une hausse qui concerne 5,5 millions de foyers français. Mais selon le journaliste France Télévisions Alexandre Peyrout, se chauffer au gaz est toujours légèrement avantageux : dans un 75 mètres carrés, une famille de quatre personnes va dépenser en moyenne 1 320 euros par an au gaz, contre 2 031 euros avec de l'électricité. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.