Energie : les coupures d’électricité de plus en plus redoutées cet hiver

Publié Mis à jour
Energie : des coupures d’électricité de plus en plus redoutées cet hiver
Article rédigé par
A. Guin, C. Tixier, A. Zouioueche, D. Brigiand, R. Chapelard, S. Gravelaine - franceinfo
France Télévisions
Dans un centre près d'Orléans, les agents sont sur le qui-vive, prêts à couper le courant pendant deux heures. Tous les bâtiments sont concernés par ces potentielles coupures, sauf les hôpitaux, les prisons et les sites militaires

Des interruptions imprévues, plus de courant. Voilà ce qui pourrait arriver cet hiver. En janvier, Il manquerait au moins un tiers de notre capacité nucléaire. Alors pour éviter la panne générale, les techniciens se préparent. Dans ce centre près d'Orléans, on anticipe les pénuries d'électricité. Ici tout est prêt dès la moindre alerte. Couper le courant pendant deux heures, c'est la solution envisagée, secteur par secteur pour soulager le réseau. Eclairages publics, entreprises, particuliers, tout le monde serait touché. Avec des exceptions, toutefois, comme les hôpitaux, les prisons ou les sites militaires. Le réseau téléphonique, lui, ne serait pas protégé.

Pas de coupures prévues avant janvier

Dans ce petit village des Alpes-Maritimes, il n'y a qu'une antenne. Le maire se sent impuissant : "La coupure des relais, c’est plus inquiétant en cas d’urgence. Il faudra envisager d'équiper les communes de moyens de communication". Mais le gestionnaire du réseau veut rassurer. Les préfets pourront décider au cas par cas des antennes à sécuriser. Pour l'instant, Enedis ne prévoit pas de coupures avant janvier. Un délai pour trouver les réponses afin de limiter les perturbations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.