Cet article date de plus d'un an.

Énergie : des logements chauffés grâce à la chaleur d’une usine

Publié
Énergie : des logements chauffés grâce à la chaleur d’une usine
Énergie : des logements chauffés grâce à la chaleur d’une usine Énergie : des logements chauffés grâce à la chaleur d’une usine (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - C. Barbet, I. Griffon, L. Klein
France Télévisions
France 3

Toutes les astuces sont bonnes pour mieux se chauffer et économiser de l'énergie. À Charleville-Mézières, le chauffage de certains logements provient des fours de l'usine Stellantis.

Depuis quelques jours, le chauffage collectif a été rallumé dans la résidence où habite un couple à Charleville-Mézières (Ardennes). Pourtant, il n’y a pas de radiateurs sur les murs. "Ici, le chauffage vient par le sol du coup, on n'a pas de radiateur à la maison (...) et ça va, il fait bon", affirme Sébastien Leclercq, résident. Mais ce qu’il ignore, c’est qu’en réalité l’énergie utilisée pour chauffer son logement vient de l’usine Stellantis.

Les travaux ont été financés à 40 % par l’État

Depuis 2019, un système de récupération de la chaleur a été installée sur le toit de la fonderie. Désormais, au-dessus des fours, les toits captent l’énergie qui s’évaporait autrefois par les cheminées. Après un trajet de 8 kilomètres à travers le réseau, la chaleur arrive dans l’une des 47 sous-stations installées au pied des immeubles et va ainsi "chauffer en chauffage et en eau chaude sanitaire tous les logements", selon Emmanuel Tami, directeur marketing et communication. Le coût des travaux s’est élevé à 10 millions d’euros, financé à 40 % par l’État. Cela permet au bailleur d’être moins impacté par la hausse du prix du gaz.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.