Électricité : les prix continuent de flamber

Publié
Électricité : les prix continuent à flamber
Article rédigé par
S.Lanson, F.Vallet, JM Mier, T.Guéry, L.Dulois - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a annoncé qu'il bloquerait les prix de l'électricité au mois de février 2022. À cette disposition, s'ajoute une limitation de la hausse des tarifs à 4 %, afin de pallier une montée des prix de l'électricité qui a atteint 25 %.

Depuis la rentrée 2021, l'électricité ne cesse d'augmenter. La hausse de 12 % prévue d'ici le mois de février sera bien plus importante que prévue. "L'économie reprend, donc on est sur un effet rebond, par contre l'offre a du mal à suivre la demande", explique Nicolas Goldberg, expert en énergie, qui prévoit une hausse inédite de 20 % en cas d'inactivité de la part du gouvernement. La prochaine augmentation sur les prix d'électricité aura lieu en août 2022.

Une offre à prix bloquée comme meilleure solution ?

Le gouvernement affirme qu'il n'y aura pas de hausse de 20 % sur les factures en 2022, et que le bouclier tarifaire le maintiendra à 4 %. Le ministère de l'Économie et des Finances assure également vouloir baisser les taxes. L'État, qui avait prévu de consacrer 5,9 milliards d'euros pour contenir l'envolée des prix, voit sa facture monter à 8 milliards d'euros. Les fournisseurs alternatifs d'énergie sont inquiets face à cette situation. "Il faut s'attendre à des hausses plus importantes à l'avenir, donc la bonne chose à faire aujourd'hui pour un particulier, ça va être de choisir une offre à prix bloqué, ce qui va permettre de fixer son prix hors taxes de l'électricité et de bénéficier de la forte baisse des taxes prévue au 1er février 2022", affirme Sylvain Le Falher, président de Hello Watt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.