Crise énergétique : des entreprises envisagent de quitter l'Europe pour réduire la facture d’électricité

Publié
Crise énergétique : des entreprises envisagent de quitter la France pour réduire la facture d’électricité
Article rédigé par
P.-L.Monnier, S.Valescchi, D.Bert, C.Cormery, A.Bouville, H.Horoks - France 2
France Télévisions

Face à la hausse des coûts de l’énergie, des entreprises installées en France et en Europe pourraient bien décider de quitter le Vieux continent pour faire baisser la facture. Explications. 

Les industries françaises sont en alerte. Les factures d’énergie des entreprises continuent de grimper et pourraient pousser certains groupes à délocaliser une partie de leur production. Les secteurs les plus exposés sont l’aluminium, le plastique ou encore la chimie. À Rupt-sur-Moselle (Vosges), dans un atelier textile, la solution de la réduction de production a été privilégiée. Pour faire des économies d’électricité, les ouvriers et les machines ne travaillent plus que trois jours par semaine, au lieu de cinq. Pendant les fermetures, les salariés sont au chômage partiel.

Plusieurs destinations envisagées 

En Europe, dans d’autres entreprises, le mouvement de la délocalisation semble s’amorcer. Les destinations envisagées sont le Maghreb, qui produit son propre gaz, mais aussi les États-Unis, le Canada, ou l’Asie. Dans toutes ces régions, le prix de l’énergie augmente, mais moins qu’en France et en Europe. En outre, la baisse du prix du transport maritime pourrait encourager les délocalisations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.