Consommation : les ménages modestes et ceux plus aisés ne sont pas égaux devant l'inflation

Publié Mis à jour
Consommation : les ménages modestes et ceux plus aisés ne sont pas égaux devant l'inflation
FRANCE 3
Article rédigé par
Julien Bigard - France 3
France Télévisions

L'inflation s'élève à 2,2% sur un an, d'après l'Insee. Mais des disparités existent entre les Français, qui ne consomment pas tous de la même façon.

Selon les chiffres de l'Insee, l'inflation s'élève à 2,2% sur un an. "L'inflation, ce n'est qu'une moyenne nationale, calculée à partir des dépenses de l'ensemble des Français, explique le journaliste Julien Bigard, présent sur le plateau du 19/20, vendredi 15 octobre. L'alimentation, par exemple, représente 16% de ce calcul, 9% pour les dépenses de culture et de loisirs."

Des Français inégaux face à l'inflation

Toutefois, tous les Français ne consomment pas de la même façon. "C'est peut-être ce qui explique ce sentiment de disparité, parfois cette incompréhension, analyse le journaliste. Par exemple, pour les ménages les plus modestes, l'alimentation représente 18% des dépenses, contre 14% pour les Français plus aisés. C'est encore plus flagrant pour le logement et l'énergie : 22% des dépenses d'un ménage modeste, presque deux fois plus que pour les plus riches." Ainsi, les Français sont inégaux face à l'inflation. Chacun peut d'ailleurs le mesurer grâce à un outil en ligne mis en place par l'Insee, qui "permet de calculer l'inflation selon ses dépenses spécifiques", indique Julien Bigard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.