Automobile : avec la fin des modèles thermiques en 2035, le défi du tout électrique est lancé

Publié Mis à jour
Automobile : avec la fin des modèles thermiques en 2035, le défi du tout électrique
FRANCE 3
Article rédigé par
M.Justet, V.Piffeteau, B.Vidal, France 3 Franche-Comté, France 3 Rouen - France 3
France Télévisions

Les constructeurs automobiles n'auront plus le droit de vendre des véhicules neufs à moteur thermique à partir de 2035 en Europe. La France est-elle prête ?

En 2035, fini les voitures neuves à moteur thermique, et place à l'électrique. Mais, le secteur est-il prêt ? Sur un terrain vague du Nord, Renault a déjà pris les devants, avec la construction d'un site de production de batteries. En plus de celui-ci, deux autres usines sont déjà en travaux. Selon Arnaud Aymé, spécialiste du transport chez SIA Partners, il ne sera pas si simple pour les constructeurs de se fournir en matières premières, car les projets miniers prennent du temps à se développer.

Multiplier les bornes de recharge

Concernant la recharge, il existe 60 040 bornes dans l'Hexagone. D'ici 2035, il faudra les multiplier partout sur le territoire. En ce qui concerne les salariés de l'automobile, la voiture électrique nécessite moins de main d'œuvre. Résultat : selon une étude, 275 000 emplois seraient menacés. Pour les consommateurs, une voiture électrique coûte en moyenne 10 000 euros de plus qu'un véhicule thermique à l'achat. Alors, la voiture électrique sera-t-elle à la portée de tous ? Selon certains spécialistes, il sera difficile de vendre une voiture électrique au même prix que les modèles thermiques d'entrée de gamme.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.