Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le travail de nuit concerne 3,5 millions de personnes en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
MARGAUX MANIERE, CLAIRE COLNET et ALAIN LOCASCIO - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon l'étude du ministère de l'Emploi, plus d'un salarié sur sept travaillait la nuit (15,4%) en 2012, habituellement ou occasionnellement. Soit un million de plus qu'en 1992.

Le constat est clair : les conditions de travail sont plus difficiles la nuit pour les salariés. Pourtant, le nombre de personnes qui travaillent la nuit augmente. Une enquête menée sur les chiffres de l'année 2012 par le ministère de l'Emploi (Dares), publiée jeudi 21 août, montre que la proportion de salariés travaillant habituellement de nuit a plus que doublé en vingt ans (3,5% en 1991, 7,4% en 2012)

Un million de salariés en plus en 20 ans

Selon l'étude du ministère de l'Emploi, plus d'un salarié sur sept travaillait la nuit (15,4%) en 2012, habituellement ou occasionnellement, soit un total de 3,5 millions de personnes. Ils n'étaient que 2,5 millions en 1991. Ces travailleurs exercent souvent plusieurs tâches et sont davantage soumis à de fortes contraintes de rythme de travail.

Le travail de nuit comporte davantage de facteurs de pénibilité physique et de contraintes de vigilance. Il concerne 21,5% des hommes en 2012 contre 9,3% des femmes. Toutefois, le nombre de femmes travaillant la nuit a doublé (500 000 en 1991, un million en 2012), alors que le nombre d'hommes concernés n'a augmenté que de 25%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.