Travail : mon collègue est un robot collaboratif

Dans des entreprises, les cobots sont testés et adoptés. Ces robots collaboratifs secondent les ouvriers, s'adaptent à eux.

Voir la vidéo
FRANCE 2

 

Dans cette usine de Floride, un nouvel ouvrier s'est invité sur la ligne de production, son nom est Baxter, il a un visage, un corps et deux bras. Baxter appartient à la famille des cobots, les robots collaboratifs. Intelligent, flexible, il alterne travail de précision et manutention et comme son nom l'indique, il collabore avec les ouvriers.

Programmé pour de nouvelles tâches

En quelques heures, le cobot peut être reprogrammé pour de nouvelles tâches. Rien à voir avec les traditionnels robots industriels, qui répètent inlassablement les mêmes gestes, protégés par des grilles pour éviter l'accident. Avec le cobot, plus besoin de protection. Autre avantage, le coût, 20 000 euros en moyenne, soit dix fois moins qu'un robot traditionnel. Résultat, le marché explose, quelques centaines il y a trois ans, ils sont plusieurs dizaines de milliers aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT