La redevance audiovisuelle bientôt supprimée ?

Gérald Darmanin propose de supprimer la redevance visuelle. Selon le ministre des Comptes publics, c’est un impôt assez injuste.

France 2

L'État va-t-il supprimer la redevance qui sert à financer l'audiovisuel public ? C'est en tout cas une piste annoncée par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, vendredi 29 mars. L'an dernier, la redevance s'élevait à 139 €, elle concerne ceux qui ont un écran de télévision, soit 30 millions de foyers, et 3,6 milliards d'euros. Les Français la payent en même temps que la taxe d'habitation qui sera totalement supprimée d'ici la fin du quinquennat. Alors faut-il aussi faire disparaître la redevance ? Les Français sont divisés sur la question, entre ceux qui estiment que c'est "normal si on a une télé de qualité, il faut payer", et d'autres qui pensent que "c'est très bien qu'ils suppriment la redevance télé".

Les politiques divisés à droite comme à gauche

Selon Bercy, aucun impôt ne remplacerait la redevance. Ce serait directement l'État qui financerait l'audiovisuel public. À gauche comme à droite on émet des réserves. Xavier Bertrand se demande si l'État "remplacera à l'euro près ou non". Pour Alexis Corbière, "ça donne l'impression que le gouvernement (...) prévoit une asphyxie du service public audiovisuel, qui va s'aligner sur le privé et devoir courir après les financements".

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration. La chaîne numéro 23 va s\'appeler \"RMC Story\", a indiqué le 6 juin 2018 le groupe Altice.
Photo d'illustration. La chaîne numéro 23 va s'appeler "RMC Story", a indiqué le 6 juin 2018 le groupe Altice. (PATRICK LEFEVRE / BELGA MAG / AFP)