Grève : cheminots et fonctionnaires mènent front commun

Cheminots et fonctionnaires manifestaient ce jeudi 22 mars contre la politique du gouvernement et les réformes qu'il compte mener. Qui sont ces manifestants et quel est leur degré de motivation ?

Cette vidéo n'est plus disponible

Tous réunis place de la Bastille, à Paris, en fin d'après-midi, ce jeudi 22 mars. Front commun pour les cheminots et les fonctionnaires. Ce sont eux qui ont appelé les premiers à cette journée d'action. 15% de grévistes dans l'Éducation nationale, par exemple. Le mécontentement est général. En tête de cortège, pour la responsable de la FSU, Bernadette Groison, il ne faut pas brader le modèle social.

35% de grévistes à la SNCF

À quelques rues de là, les cheminots, de leur côté, affichaient aussi leur colère contre la réforme de la SNCF. Ils étaient 35% de grévistes. Pour Philippe Martinez, le leader de la CGT, c'est le gouvernement qui choisit le rapport de force, qui pousse à l'unité. Pour les cheminots, ce n'est que le début ; et pour les fonctionnaires, une intersyndicale se réunira mardi prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cheminots manifestent jeudi 22 mars 2018 à Paris.
Les cheminots manifestent jeudi 22 mars 2018 à Paris. (MAXPPP)