Cet article date de plus de quatre ans.

500 000 postes de fonctionnaires en moins : la mesure de Fillon est-elle réalisable ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
500 000 postes de fonctionnaires en moins : la mesure de Fillon est-elle réalisable ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Lorsqu'il explique que son plan sur les fonctionnaires est réalisable, François Fillon cite les exemples de la Suède, du Canada et du Royaume-Uni, mais a-t-il vraiment raison ?

François Fillon veut supprimer 500 000 postes de fonctionnaires s'il est élu président de la République. Mais sa politique est-elle réalisable ? Jean-Paul Chapel se base sur les exemples étrangers cités par le candidat à la primaire de la droite pour le savoir. "La Suède a supprimé le statut de fonctionnaire. Il y en a encore, mais sans la garantie de l'emploi. Elle a licencié 20% des effectifs. Une cure deux fois plus sévère que celle proposée par François Fillon dans son programme. Elle l'a fait en dix ans dans les années 90", conclut le journaliste.

Plus de 20% des fonctionnaires licenciés au Canada

Au Royaume-Uni, ce sont 15% des effectifs des fonctionnaires qui ont été supprimés par David Cameron de 2010 à 2014, notamment dans la police, la défense et les transports. "Au Canada, ce sont plus de 20% des fonctionnaires qui ont été licenciés en seulement trois ans dans les années 2000. Chaque ministère a dû couper dans ses budgets et là encore privatisation des chemins de fer et des aéroports. Conséquences, des dysfonctionnements dans les urgences à cause des fermetures d'hôpitaux au Canada. Au Royaume-Uni, le nombre d'élèves par classe a augmenté. La dette a néanmoins été divisée par deux en dix ans au Canada", conclut Jean-Paul Chapel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fonction publique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.