Allocation chômage : qui touchera moins avec la nouvelle réforme ?

Quels sont les demandeurs d'emploi qui seront impactés par la réforme de l'assurance chômage ? Le journaliste au service économie de France Télévisions, Jean-Paul Chapel, répond à Anne-Sophie Lapix sur le plateau du 20 Heures de France 2.

FRANCE 2

"Trois exemples de grands perdants. D'abord, celui qui n'a travaillé que cinq mois au cours des deux dernières années. Avant la réforme, quatre mois de travail suffisaient. Il touchait une allocation de 1 100 € par mois pendant cinq mois. Aujourd'hui, il n'a le droit à aucune allocation. Il pourra quand même demander éventuellement à bénéficier du RSA", explique le journaliste Jean-Paul Chapel.

Un "calcul des indemnités moins généreux"

"Deuxième profil touché, une personne qui cumule petits boulots et chômage. Par exemple, un salaire de 600 € pour dix jours travaillés. Avant la réforme, cette personne touchait en complément 400 € d'allocation chômage. Eh bien après la réforme, le calcul des indemnités et désormais moins généreux. Seulement 250 €", précise Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures. Enfin, troisième cas de figure, les salaires les plus élevés vont désormais toucher une allocation dégressive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'une agence Pôle emploi, le 28 décembre 2017, à Lille (Nord).
Le logo d'une agence Pôle emploi, le 28 décembre 2017, à Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)