Cet article date de plus de trois ans.

Whirlpool : que deviennent les salariés de l'usine d'Amiens ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Whirlpool : que deviennent les salariés de l'usine d'Amiens ?
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Quelle est la situation des employés de Whirlpool d'Amiens (Somme) ? Leur usine doit délocaliser en Pologne. En attendant leur lettre de licenciement, les employés sont en suractivité.

Un mois avant la fermeture de l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), les employés vont devoir produire 10 000 sèche-linges en plus. "Au mois de mais, on n'a jamais travaillé autant. Avril-mai, normalement, c'est la basse saison. (...) On demande encore un effort supplémentaire aux gens qui vont être foutus à la porte. Ça, c'est dégueulasse", commente François Gorlia, syndicaliste CGT.

Et si l'usine ne fermait pas vraiment le 31 mai ?

La direction a mis en place une prime de productivité pour l'occasion. "C'est encore un échange : 'Tu produis, tu as la prime'. Ils savent pertinemment qu'on n'est pas sur les 3 000 euros de salaire. Il n'y a personne qui crache sur 200 euros de plus par mois", explique Patrice Sinoquet, représentant syndical CFDT. Whirlpool a doublé ses effectifs grâce à une armée d'intérimaires, plus nombreux et plus productifs que les embauchés. Et si la Pologne n'était pas prête ? Et si l'usine ne fermait pas vraiment le 31 mai ? Les employés ont désormais hâte de passer à autre chose, ailleurs ou avec le repreneur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.