Papetier Arjowiggins : 743 emplois supprimés

La papeterie d'Arjowiggins de Bessé-sur-Braye (Sarthe) a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). Les salariés sont désespérés.

FRANCE 2

C'est l'émotion chez les salariés d'Arjowiggins de Bessé-sur-Braye (Sarthe). Ils viennent d'apprendre, vendredi 29 mars, la liquidation de leur usine. Tous vont perdre leur travail. "Je suis venue de Paris parce que j'ai eu le coup de foudre pour cette usine, c'est lamentable, ils ne peuvent pas nous laisser mourir, ce n’est pas possible", se désole une femme. "C'est terrible pour tout le monde", résume une autre.

743 postes supprimés

En tout, 743 postes sont supprimés. 570 à Bessé-sur-Braye, 133 à Saint-Mars-la-Brière (Sarthe) et 40 au siège social, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). 192 autres emplois français sont sauvés, grâce à des repreneurs. Arjowiggins produisait des cartes à jouer pour les casinos et du papier recyclé pour les collectivités. Selon la direction, la flambée des cours de la pâte à papier a mis l'entreprise en difficulté. Près de 1 000 emplois indirects sont menacés. Un restaurateur craint par exemple d'être obligé de fermer. La papeterie avait ouvert ses portes en 1824 à Bessé-sur-Braye.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)