GM&S : un appel à PSA et Renault pour sauver l'équipementier

Les salariés de GM&S Industry à La Souterraine (Creuse) auraient piégé avec des bonbonnes de gaz leur usine. Ils menacent de la faire sauter si les négociations de reprise du site n'avancent pas.

Voir la vidéo
France 2

À La Souterraine (Creuse), les salariés de GM&S menacent de faire exploser leur entreprise. Ils sont à bout. "183 salariés dehors, virés comme des malpropres. Ça fait 40 ans qu'on bosse pour PSA et Renault. Il faut arrêter les conneries", déclare Patrick Brun, délégué CGT. Ils n'hésitent pas à détruire leur propre outil de production pour manifester leur mécontentement.

D'éventuels repreneurs très discrets

C'est un ultime appel à l'aide pour le sauvetage de cet équipementier automobile placé en redressement judiciaire en décembre dernier. Depuis des mois les salariés multiplient les actions, dans la Creuse comme à Paris. Les salariés veulent que PSA et Renault, leurs principaux clients, remplissent les carnets de commandes afin de séduire d'éventuels repreneurs qui restent pour l'instant très discrets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés du sous-traitant automobile GM&S, à La Souterraine (Creuse), devant l\'entrée de leur usine, le 11 mai 2017.
Des employés du sous-traitant automobile GM&S, à La Souterraine (Creuse), devant l'entrée de leur usine, le 11 mai 2017. (PASCAL LACHENAUD / AFP)